Rue de la Taille aux Moines 02 54 43 81 19

Blog

Latest blog posts

Benjamin MARTY solognot, ingénieur et rugbyman

Benjamin MARTY est cette saison l’une des poutres maîtresses du pack des Séniors du RC Blois. 3° ligne aile à son arrivée à Blois en 2018, il est maintenant aligné en 2° ligne pour solidifier le cinq de devant blésois avec ses 1,92 m pour 105 kilos.

Benjamin est tout sourire, heureux d’être à Blois où il s’est installé en périphérie avec sa compagne. Benjamin aurait pu faire d’autres choix, mais il aime la région en y étant proche de ses amis et de sa famille.

Benjamin est de Salbris. Il découvre le rugby à 5 ans, conduit à l’Ecole de rugby par son père, lui-même joueur et impliqué à l’AS Salbris Rugby. Il étudiera plus tard au Lycée Augustin Thierry à Blois mais continuera de jouer à Salbris. « A l’époque le RC Blois était le club rival ! »

 

Benjamin commence le rugby à Salbris

 

Benjamin avec ses copains à Salbris (en bas au milieu) et son père (à droite)

 

A 18 ans, il part en école préparatoire d’écoles d’ingénieurs à Brive et passe avec succès les sélections pour intégrer les Reichel A du CA Brive, un club de l’élite du rugby français. « J’y ai gardé des amis de cette époque ».

Benjamin en Reichel à Brive (3° joueur à partir de la gauche)

 

Benjamin lors d’un match à Brive. Il joue n° 8.

 

Il y reste 3 ans avant d’intégrer pour 3 autres années l’école d’ingénieur ENI de Tarbes, autre bastion du rugby français. Mais une blessure aux croisés l’éloigne une année et demie des terrains, et l’école lui prend du temps. Il jouera peu au pied des Pyrénées.

 

En 3° et dernière année de sa formation, il obtient un stage de fin d’études de 6 mois dans l’entreprise CAILLAU à Romorantin et en profite pour faire quelques matchs à Salbris.

 

En 2014, diplôme d’ingénieur en poche, il accepte l’offre de CAILLAU à la suite du stage. Il entre chez le concepteur et fabricant de colliers de serrage pour l’automobile comme Chef de projet méthode. « Je suis revenu dans la région où je suis né, avec mes amis et ma famille ».

 

 

L’entreprise CAILLAU à Romorantin (photos issues du site de l’entreprise)

 

Côté rugby, Vierzon vient le chercher et il accepte pour y jouer en Fédérale 3.

En 2018, il décide avec Jessy THEODET et Romain VIDAL de venir au RC Blois y rejoindre ses amis d’enfance Jo MARTY et Florian SIMON. Les années au RC Blois sont pour lui toutes différentes. Il apprécie, même s’il regrette ne pas avoir pu goûter suffisamment aux phases finales, car éliminés trop tôt.

 

Benjamin à son arrivée au RC Blois en 2018

 

En 2022, il devient Responsable du Service Méthodes et Industrialisation chez CAILLAU, poste qu’il occupe actuellement. En 2023, un projet pour une nouvelle machine pour l’usine CAILLAU de Romorantin l’amène à effectuer deux voyages professionnels en Chine, dans la région de Shanghai.

 

Benjamin lors d’un voyage professionnel à Shanghaï avec des collègues 

 

 

Cette saison 2023-2024 au RC Blois est pour lui « une bonne surprise, avec une équipe qui s’est construite petit à petit. Les nouveaux se sont bien intégrés. Loulou (Yannick OUADEC) a fait du très bon travail. J’aime sa manière d’entrainer. Match après match, nous avons obtenu des victoires. Nous étions 1° de la poule à la fin de la phase aller alors que nous ne visions que le maintien ! Nous avons pu réévaluer nos objectifs. »

 

Benjamin au RC Blois ce printemps 2024

 

A maintenant 33 ans, Benjamin continuera les année suivantes au RC Blois : « J’y suis installé. J’ai toujours l’envie et tant que mon corps me le permettra, je continuerai de jouer au rugby. »